Une recherche au moins autant qu’une industrie

La recherche, constituant essentiel du médicament

La dignité de notre profession tient à sa mission. Elle tient aussi à ce que nous offrons, car ce que nous offrons, ce sont des découvertes, de la créativité, des activités pharmacodynamiques.

Le chirurgien n’offre pas son bistouri, mais son opération.

Nous ne vendons pas nos médicaments, devenus de véritables bistouris chimiques – presque impalpables – mais la vie et le soulagement qu’ils apportent.

Aussi, nos objectifs sont-ils, par essence, des objectifs motivants : allongement de la durée de la vie, lutte contre la souffrance, amélioration de la condition humaine, création de bien-être et d’espérance.

La recherche, une priorité

Les conséquences de cet effort intensif et continu se lisent dans les réalisations suivantes :

  • plus de 50 000 molécules ont été synthétisées
  • notre patrimoine de brevets s’élève à plus de 27 000 dont 25 900 à l’étranger